Les gestes utiles pour sauver et/ou soigner un pigeon ou pigeonneau

1) Chaleur et tranquillité

  • Le mettre à l’abri (dans une boîte en carton, une poche, un sac)

  • Le placer près d’une source de chaleur (sur radiateur ou sur des bouteilles remplies d’eau chaude)

  • Privilégier un endroit calme et chaud, à l'abri du bruit et des autres animaux.

2) Réhydratation

  • Présenter un bol d'eau, température entre froide et tiède, avec une toute petite pincée de sel et une autre petite pincée de sucre.

  • Si le pigeon refuse de boire seul, après quelques heures, ouvrir délicatement le bec, lui donner à boire à l’aide d’une seringue. Répéter ce geste plusieurs fois.

3) Alimentation

Pour un pigeonneau

  • Donner de la pâtée pour oisillon.

  • Sinon un jaune d’œuf délayé dans un peu d’eau.

Pour un pigeon adulte

  • Donner des graines

  • Donner des maïs doux/des petits pois (rincés à l'eau tiède), du couscous trempé dans de l'eau chaude.

Le jabot doit être bien rempli, jusqu'à ce que celui-ci ressemble un peu à une balle molle.

  • Si possible, lui donner un peu de vitamine D

  • Ne jamais donner du PAIN ou du LAIT à un pigeon, même bébé.

Seringue rallongée d’un embout confectionné avec un bout de tubulure

Bien coincer le bec entre le pouce et l’index à la commissure du bec pour l’ouvrir.

Introduire les graines ou le bout de la seringue, avec ou sans embout.

L’embout peut descendre jusque dans son jabot sans encombre (3 ou 4cm).

4) Soigner un pigeon blessé

  • Désinfecter la plaie (l’eau oxygénée nettoie bien le sang)

  • Pour toute autre blessure, l’emmener dans un centre de sauvegarde de la faune sauvage ou chez un vétérinaire. Si vous êtes en région parisienne, la SPOV, Société Protectrice des Oiseaux des Villes, accueille tous les oiseaux en difficulté.

Les adresses utiles

  • La SPOV est une association spécialisée dans les pigeons. Elle conseille et accueille si nécessaire les pigeons et les autres oiseaux.

68 rue Gabriel Péri - 92320 Chatillon - 01 42 53 27 22