Relief/Sculpture "aux animaux ayant servi aux côtés des soldats pendant la guerre de 14-18&quot


En commandant cette œuvre réalisée par le sculpteur VIRGIL, l’association AERHO a voulu accomplir un devoir de mémoire envers ces animaux utilisés en masse pendant cette guerre. Par centaines de milliers, ils ont partagé le quotidien des soldats, les privations, les souffrances et souvent leur destin funeste.

Les visiteurs sont invités pour un voyage émouvant au milieu de ces destins mêlés de soldats et d’animaux. Perdus au milieu des armes de guerre, ces êtres se sont retrouvés par milliers dans un enchevêtrement de souffrances et de complicité.

Dans le pigeon qui s’envole du relief, il faut voir un message d’espoir, porteur d’un devoir de Mémoire réclamé par les soldats eux-mêmes.

Une œuvre d’art pour la Mémoire

L’art traverse et perdure !

C’était donc le support parfait pour porter ce message, ce devoir de Mémoire envers les animaux.

L’œuvre a été présentée et inaugurée au GRAND PALAIS à Paris le 13 février 2019.

Cet évènement "Art Capital" a rassemblé plus de 35 000 visiteurs en 2019. L'inauguration de l’œuvre commandité par AERHO a été inaugurée en présence de Serge Barcellini, Président du Souvenir Français, Contrôleur général des Armées.

Parrainage du Souvenir Français

Créé en 1887, le Souvenir Français a pour vocation de maintenir la mémoire de tous ceux qui, combattants de la liberté et du droit, sont morts pour la France, ou l’ont bien servie, qu’ils soient Français ou étrangers.

Il a pour mission l’entretien des sépultures et des monuments commémoratifs, l’organisation d’actions de Mémoire pour rendre hommage au courage et à la fidélité de tous ces hommes et ces femmes morts aux champs d’honneur.

Revue du Souvenir Français – Janvier 2019 :

« La souffrance des animaux en guerre ne sera pas le versant oublié du centenaire ! Si